mar. Oct 26th, 2021

Le Quotidien News

L'actualité en continue

« Miss Photo. Génie Haïti » : une réussite, selon Mardochée Bijoux

3 min read

L’Association Enfance et Jouvence a organisé la 3ème édition du concours « Miss Photo. Génie Haïti ». Cette édition qui s’est déroulée dans un contexte difficile, s’est avérée satisfaisante, selon la présidente fondatrice.

Enfance et Jouvence, cette association à but non lucratif et non confessionnel pour le développement socio-culturel, artistique et éducatif des jeunes et des enfants en Haïti, fidèle à son slogan  » La culture pour l’épanouissement de l’être « , a mené pour la troisième fois, la barque de ce concours, qui devient une tradition au sein de l’institution, jusqu’à la finale. « Miss Photo. Génie Haïti », comptant parmi les nombreuses activités qu’organise l’association, se révèle être un concours d’intelligence qui conçoit différemment la notion de « Miss en Haïti ».

Cette année, 6 jeunes filles se sont proposées pour la couronne. Toutefois, seulement une Miss et deux dauphines ont été nommées lors de la finale qui s’est déroulée sur Zoom : Germanie FIEFFÉ, « Miss Photo. Génie Haïti » 2021, Marie Clauna CHARLES, première dauphine et Gérole MIDY, deuxième dauphine. Ayant pour objectif principal de faciliter l’accès àux études supérieures, le concours offre à la Miss, une bourse d’études à la Faculté Craan, un ordinateur portable, une plaque d’honneur, des livres, etc.

Comme chaque année, une thématique a été choisie pour cette troisième édition. Aussi, c’est autour du thème : « Femme et environnement, entre égalité de genre et biodiversité » avec Eunide INNOCENT, ancienne Ministre à la Condition Féminine, et Margaret Jane WYNNE, responsable de Wynne Farm, comme invitées d’honneur que s’est déroulée l’activité.

« Cette année, suite au contexte, marqué par la Covid-19, l’insécurité et la mort du Président Jovenel Moïse, nous avons dû adapter le concours à un format complètement virtuel, pendant une période très limitée, tout en nous focalisant sur la production de textes des postulantes », déclare Mardochée Bijoux, présidente fondatrice de l’association Enfance et Jouvence. Ainsi, les 6 jeunes postulantes: Marie Clauna Charles, Germanie Fiéffé, Marie Marc-Elienne Maxis, Naphtalie Theophil, Maceline Dorestant et Gerole Midy ont orienté leurs réflexions sur l’environnement comme étant un espace vital, tout en mettant l’accent sur sa protection et sa sauvegarde.

Lors de la finale, les postulantes ont présenté leurs textes argumentatifs autour du thème qui a été choisi et elles ont répondu aux questions des membres du jury. La Miss Photo. Génie Haïti, Germanie FIEFFÉ, dans son texte argumentatif, a invité les hommes, ainsi que les femmes, à collaborer ensemble pour la protection et la sauvegarde de cet espace vital qu’est l’environnement, afin de mieux préserver nos ressources naturelles et la vie humaine.

La présidente fondatrice de l’Association Enfance et Jouvence s’est déclarée satisfaite du déroulement de chacune des activités de l’association. « Je vis la concrétisation de chaque activité avec beaucoup de joie et de fierté, car cela nous permet d’être plus proches de notre objectif qui n’est autre que contribuer activement à l’érection d’une nouvelle Haïti à travers la culture et l’éducation ». Elle estime que le concours « Miss Photo. Génie Haïti » est un très beau prétexte pour aider chaque jeune fille à trouver ses repères et se tailler une place dans la société.

Par ailleurs, elle se déclare satisfaite du déroulement de cette édition. « Malgré toutes les difficultés auxquelles nous faisons face dans le pays, les filles ont fait preuve d’optimisme en participant au concours », déclare-t-elle. Mardochée Bijoux estime qu’il y a un message à tirer du concours : « Toutes les femmes ont leur place dans la société et des capacités pour créer leurs propres repères, poser leur pierre afin de participer positivement et activement au changement ». Elle en profite pour remercier les institutions qui ont supporté l’association, en dépit de l’instabilité dans le pays.

Ketsia Sara DESPEIGNES

Laisser un commentaire