jeu. Déc 7th, 2023

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Vers une meilleure représentation des femmes en politique

3 min read

Dans le cadre de la promotion de l’égalité de genre sur la scène politique, le Réseau Pluriel de femmes des partis politiques (Pluri-femmes) a lancé sa campagne de plaidoyer le 7 novembre 2023, visant à  promouvoir l’augmentation du quota de femmes au Parlement haïtien.

Dans plusieurs cultures et communautés, le nombre de femmes participant dans les espaces décisionnels est très limité. En Haïti, le système politique est constitué à l’avantage des hommes avec un quota de 30% de femmes aux postes de la fonction publique. Le vieil adage qui disait que « les hommes sont des dominateurs et les femmes sont des subalternes » est l’un des motifs de dénigrement des femmes qui veulent s’engager dans la politique. Le sexisme, le machisme sont le quotidien des femmes politiques. En effet, l’ensemble de ces préjugés que subissent les femmes au quotidien a pour conséquence un sentiment de désintéressement par rapport à la sphère politique. Les femmes représentent alors une minorité dans le champ politique et sont souvent exclues des autres espaces sociaux.

Cette campagne de sensibilisation veut inciter les femmes à prendre part aux prochaines élections législatives afin de pouvoir siéger au Parlement haïtien. En effet, Pluri-femmes encourage la participation politique des femmes haïtiennes et celle de tous les acteurs à mutualiser leurs énergies pour encourager la participation politique des femmes à tous les niveaux, notamment  pour les dix prochaines législatures.

Selon la coordinatrice de Pluri-femmes, Marie Denise Claude, l’objectif principal de ce plaidoyer est d’offrir aux femmes une chance d’occuper des postes dans le secteur politique et de participer pleinement à la gestion des affaires publiques. Elle se dit consternée par la faible représentation que l’on constate des femmes à tous les niveaux. Elle en profite pour inviter ces dernières à briser les barrières et à s’imposer au même titre que les hommes au Parlement haïtien.

« Haïti est très mal classé dans le tableau des femmes parlementaires, et cela doit changer. Conscientes du problème, nous, de Pluri-femmes, avons décidé de lancer une campagne de sensibilisation en vertu du quota de 30% dans notre Constitution amendée, à travers l’article 17.1 », affirme cette structure politique qui croit en une société fondée sur l’égalité de genre.

Selon un rapport publié en 2014 par l’Office de Management et des Ressources Humaines (OMRH), sur le recensement des agents de la fonction Publique, 67% des fonctionnaires haïtiens sont des hommes. Les femmes représentent 33%, soit à peu près le tiers de l’effectif. En ce qui concerne les tâches de conception et de direction, les femmes représentent 17% et les hommes 83%. Ces chiffres prouvent combien la présence des femmes est minime dans l’administration publique.

Ce plaidoyer est lancé dans tout le pays en vue de défendre l’intégration et l’émancipation des femmes dans les cercles de pouvoir. Ainsi, Pluri-femmes appelle au respect des droits des femmes en politique. Elle les invite à s’engager dans la politique afin de réclamer la place qui leur a été refusée jusqu’à présent dans les espaces décisionnels pour une meilleure représentation future.

Marie-Alla CLERVILLE

Laisser un commentaire