dim. Fév 25th, 2024

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Dieudonné Larose annonce son dernier album après plus 40 ans de carrière

4 min read

Après plus d’une quarantaine d’années de carrière, Dieudonné est aujourd’hui une icône dans la  musique haïtienne. Ses mélodies et la pertinence de ses textes ont bercé plus d’une génération. Après toutes ces années à multiplier les performances à travers le monde, le chanteur septuagénaire n’a pas perdu la fraîcheur de sa voix et n’entend pas raccrocher de sitôt. Il prépare même la sortie de son dernier opus qui sera intitulé «Révolution mentale ».

Joseph Dieudonné Larose est un nom que l’on ne présente plus dans le secteur culturel haïtien. Dans sa période de vie active, le chanteur, compositeur et designer, a marqué de son talent la musique haïtienne,  notamment avec de nombreux titres qui ont connu des succès faramineux et dont les mélodies sont encore sur les lèvres des plus robustes.

Dieudonné Larose a vécu une enfance des plus ordinaires, marqué par l’effervescence de la capitale et le calme apparent de Cabaret. Au matin de son adolescence, la voix de « Misère noire » s’est mis à cultiver la terre, à exercer certains métiers manuels pour aider sa famille. Fils de Jean Larose, chef pâtissier connu à Saint-Marc, il a travaillé à la boulangerie de son père. Auprès de ce dernier, qui est également un éminent prêtre vaudou, il a appris à jouer du tambour. C’est en effet ce côté artistique et culturel de ce mode de vie fort spirituel qui l’a surtout intrigué.

Ayant vécu à un certain moment au côté de sa mère, Marie Thérèse Josaphat, Dieudonné a pris conscience assez tôt de ses responsabilités en tant qu’aîné de la famille. Des responsabilités assez lourdes pour son âge qui l’ont certainement aidé à grandir en maturité. « Si vous vous contentez simplement d’aller à l’école en négligeant de faire un travail personnel, c’est peine perdue, exhorte-t-il dans une entrevue avec Le Nouvelliste. Car selon lui, l’éducation passe avant tout par soi-même.

En effet, parallèlement à ses études classiques aux Lycées Fabre Nicolas Geffrard et Toussaint Louverture, Dieudonné Larose a pratiqué plusieurs disciplines sportives comme le football et le karaté qu’il enseignait d’ailleurs à ses heures libres, et il a appris la couture. En se livrant à ces activités, il s’est inculqué des valeurs qui lui ont servi plus tard dans sa carrière musicale.

À la fin de ses études, le chanteur a commencé à consacrer beaucoup plus de temps à la musique. En plus de son talent de chanteur, sur scène il déborde d’une énergie qui fait vibrer son public. C’est d’ailleurs l’une des caractéristiques qui le distingue de ses pairs, outre le fait qu’il confectionne lui-même les vêtements qu’il porte sur scène.

Sa grande aventure musicale a débuté avec « Shoogar Combo », qui l’a repêché  lors d’une soirée à Pétion-ville. C’est en effet avec ce groupe qu’il a commencé à se tailler une belle réputation dans la musique des années soixante-dix. Il se rappelle de son premier succès intitulé « Maman », qu’il  a lui-même composé. Même si son parcours avec sa première grande formation musicale n’a pas duré longtemps, il en garde toujours de beaux souvenirs.

Au sein de « DP Express », l’un des groupes les plus populaires de sa génération, sa carrière a franchi une étape supérieure. Avec ce groupe, il a connu des moments intenses en Haïti comme au-delà des frontières. Mais cette belle histoire n’a duré que six ans. Après cette dernière expérience, l’interprète de « Jolie Minoue » a jugé préférable de migrer au Canada afin de mieux subvenir aux besoins de sa famille. Sans pour autant abandonner sa grande passion.

En Amérique du Nord, il s’est relancé avec les musiciens de Méridional de Montréal avant de commencer une fructueuse collaboration avec le groupe Missile 727. Comme les précédentes, ces collaborations ont certes porté leurs fruits, mais elles ont du mal à durer sur le long terme. À en croire ses témoignages, l’industrie de la musique n’est pas si différente de la sphère politique en Haïti. Elle est gangrenée par des vautours qui ne pensent qu’à eux-mêmes. Ainsi peut-on expliquer ses difficultés à monter sur scène avec la même bande derrière lui pendant une longue période.

Depuis, il fait cavalier seul, enregistrant par moments de nouveaux titres pour ses prestations. Du haut de ses 77 ans, Dieudonné Larose garde encore la fraîcheur de sa voix et de son physique qui ne reflète guère son âge. Ayant une hygiène de vie irréprochable, il semble en avoir pour longtemps dans cette industrie. En effet, l’artiste qui compte à son actif plus d’une trentaine d’albums, prépare la sortie de son dernier opus intitulé  « Révolution mentale ». Aucune date n’a été communiquée pour l’instant, mais ce n’est qu’une question de temps.

Il se prépare également à lancer sa ligne de vêtements prêts à porter. Il est en pourparlers avec des partenaires européens pour lancer sa propre marque. Père de plus d’une vingtaine d’enfants, Dieudonné Larose est une légende vivante qui continue à représenter fièrement son pays à travers le monde.

Statler LUCZAMA

Luczstadler96@gmail.com

Laisser un commentaire