lun. Nov 29th, 2021

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Ketler Sax chante la vie avec son instrument de cœur

3 min read

Talentueux musicien, Ketler Sax avec son instrument de cœur, le saxophone, séduit plus d’un sur la toile avec ses multiples covers des derniers hits. Passé de présentation, le saxophoniste au six opus suit les pas de son paternel, et rêve d’être à son tour une source d’inspiration pour les générations à venir.

Cadet d’une famille de trois enfants, Ketler Macome est un saxophoniste haïtien qui  souffle aux oreilles mélomanes ce vent musical qui égaie leur vie. Avec ses propres morceaux ou avec ses covers, Ketler Sax trouve toujours les notes qu’il faut pour acheminer la joie chez ses fidèles auditeurs. Fils de Lubien Macome, fondateur de l’école de musique, Orthello Bayard, il a le cinquième art dans le sang.

« J’ai commencé véritablement avec la musique à l’âge de dix ans. Au début, je jouais à la clarinette », raconte Ketler Macome, né à la ville des Cayes un 27 décembre. Fils d’un professeur de musique, il obtient les bases de la musique à l’école de musique de son père, la seule de la ville des Cayes. Des années plus tard, il intègre un groupe du nom Surprise et multiplie avec cette bande des prestations d’enfer. « Le groupe avait besoin d’un saxophoniste, car celui qui jusque-là en assumait le rôle n’était pas disponible. Certes, ce n’était pas mon premier instrument, mais de temps à autre j’essayais d’y jouer quelques notes. À mesure que je jouais avec le groupe, je le maîtrisais davantage », explique Ketler Sax racontant son histoire d’amour avec cet instrument à vent.

Depuis ce premier contact avec le Sax, Ketler n’arrive pas à s’en détacher. Il en fait en revanche son instrument de prédilection, une compagne avec qui il partage ses plus vives émotions. « Le saxophone me permet de mieux exprimer ma personnalité », déclare le compositeur. En 2013, il a été l’unique haïtien à performer à New York à World Peace Orchestra, en prélude à la commémoration de l’attentat du 11 septembre 2001. Un spectacle qui a réuni des musiciens de plus de soixante-dix pays. Malgré l’absence d’un soutien national, Ketler Sax a représenté fièrement son pays, si l’on s’en tient à ses mots.

À la fin de ses études classiques, Ketler Macome émigre aux États-Unis et obtient son diplôme en music performance à Miami Dade College. Par la suite, il intégrera la Florida International University où il bouclera un baccalauréat en éducation musicale pour réaliser son rêve. « En fait, j’ai toujours rêvé de devenir un professeur de musique comme mon père, afin de pouvoir aider les jeunes, notamment ceux de mon pays », confie le saxophoniste au six opus. À la FIU, il parvient à se distinguer par son immense talent durant son passage. À preuve, on fait toujours appel à sa virtuosité pour les grandes occasions.

Ketler Sax a en outre une formation en musique classique. Toutefois, il ne se limite pas seulement à ce genre musical qui, d’ailleurs, est très peu consommé en Haïti. « Je ne m’inscris pas dans un style particulier. Tout dépend du feeling, de ce que je ressens ou ce que je veux partager comme message », explique le compositeur qui a sorti son premier album titré ‘’Referans’’ en 2015. En effet, avec ses multiples covers sur les réseaux sociaux, il continue à émoustiller les amants du cinquième art. En attendant la sortie de ses prochains projets, parmi eux la Collection Ketler Macome, Ketler Sax suit son étoile dans l’univers artistique et souhaite éclairer la voie de ceux qui désirent réussir dans la production de musique instrumentale.

Statler LUCZAMA

luczstadler96@gmail.com

Laisser un commentaire