mer. Mai 25th, 2022

Le Quotidien News

L'actualité en continue

O-Mark, le jeune talent de la Croix-des-Bouquets au cœur généreux

3 min read

« Andikap li pa limite l » chante O-Mark, jeune artiste originaire de la Croix-des-Bouquets. Un message d’espoir pour ceux et celles qui vivent avec une déficience, alors qu’on vient de commémorer les douze ans du tremblement de terre ayant occasionné une augmentation exorbitante du taux de personnes à mobilité réduite dans le pays. Découvrons ce jeune talent, Marco Frantz Pierre, qui pense à cette classe forte marginalisée dans le pays.

Chanteur, rappeur, compositeur, musicien et bientôt producteur, Marco Frantz Pierre est le dernier né d’une fratrie chrétienne de sept enfants, qui évolue à la Croix-des-Bouquets. Né le 6 janvier 2001, aujourd’hui âgé de 21 ans, O-Mark fait partie de ces jeunes de sa génération qui se distinguent par leur talent. Élevé dans une ambiance musicale à l’église, O-Mark s’est habitué au podium de chant dès son enfance. « J’ai commencé à monter sur scène pour chanter depuis mon enfance. Mais c’est à l’âge de treize ans, en suivant des cours de musique, que j’ai pris conscience de mes véritables capacités suite aux commentaires du maestro », raconte O-Mark, fils d’un pasteur. Plus il enchainait des performances à l’église, plus il  entrevoyait une belle carrière musicale.

Le talentueux O-Mark a fait ses études primaires à Notre Dame de l’Espoir et l’Institut l’Arbrisseau. Actuellement en nouveau secondaire IV à l’Institut Lavoisier, il souhaite  rejoindre les rangs des dentistes du pays en participant au concours d’admission à la Faculté d’Odontologie. « J’aimerais intégrer également l’École nationale des arts pour enrichir mes connaissances en musique », ajoute O-Mark, accroc à  la musique de Mozart.

En 2019, à peine atteint l’âge de maturité, il a écrit un morceau qui, tel un éclair, a fait le tour de la plaine. Conscient de la demande, il a investi un studio pour l’enregistrer. C’est ainsi que « Pawòl la », le titre de son premier track, a lancé sa carrière musicale en janvier 2020. « Oui, je suis un artiste évangélique, affirme-t-il, mais je chante aussi des musiques socialement engagées. Car, je ne suis pas seulement un citoyen céleste, je vis sur terre. Par conséquent, je dois m’intéresser à ce qui se passe dans la société, aux conditions de vie des gens. En outre, je chante la réalité de mon pays parce que je suis un citoyen haïtien et je me sens concerné par les mauvaises pratiques dans la société haïtienne », poursuit le jeune artiste conscient, qui dit s’inspirer du célèbre rappeur évangélique haïtien, Frè Gabe et du chanteur à succès Bélo.

« Andikap li pa limite l », est le titre de son second morceau, produit par HaitiTop Recordz. « Ce texte m’est venu à l’idée en voyant les conditions de vie des personnes avec un handicap devant l’Église Catholique du Rosaire, explique le chanteur. La plupart d’entre eux vivent dans la mendicité mais, il y en a qui empruntent une autre voie, qui décident un tant soit peu de vendre quelques choses. Ce qui me permet de comprendre qu’il y en a qui peuvent  avoir une petite activité en dépit de leur handicap, mais qui n’y arrivent pas faute d’encadrement », constate malheureusement le jeune artiste, qui s’est fait le porte-voix de ces oubliés en sortant ce morceau sur lequel on retrouve son homologue, le chanteur Barche.

Jeune bourré de talent et très fougueux, Marco Frantz Pierre se voit dans le futur comme une star internationalement connue, qui multiplie des performances musicales à travers le monde entier, tout en partageant ce qu’il appelle La parole de Dieu et en dénonçant les dérives de la société. De plus, « Je veux construire un orphelinat, un centre pour accueillir des enfants nécessiteux », rêve O-Mark, le chanteur de Croix-des-bouquets, qui allie à merveille son humanisme à sa prometteuse musique.

Statler LUCZAMA

Luczstadler96@gmail.com

Laisser un commentaire